Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 09:57
le 6 décembre, journée d'action pour l'empoi, contre le chômage et la précarité!

Partager cet article

Repost 0
13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 09:45
Familles sans toit à l’école : la situation est inacceptable !

Dans notre école, 11 familles sont sans logement et une vingtaine d’enfants vivent et dorment dans des conditions intolérables, dans des squats, des voitures ou directement sur le trottoir. Ce sont des élèves de notre école qui, aujourd’hui, ne peuvent suivre une scolarité normale.

Le 20 novembre 2014 sera le 25ème anniversaire de la ratification par la France de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. Les articles 27 et 28 de ce texte affirment que les droits à l’éducation, au logement et à un niveau de vie décent sont des droits fondamentaux.

Or, on s’aperçoit que dans le Rhône, ces droits sont bafoués et que de trop nombreux enfants ne vivent pas dans des conditions qui leur permettent d’apprendre et de grandir. Face à cette situation, enseignants, parents d’élèves, habitants du quartier et associations ont décidé de se mobiliser au sein du collectif « Jamais sans toit » afin d’agir pour aider ces familles.

Vendredi 7 novembre dernier, lors de l’apéritif convivial à l’école élémentaire, les dates importantes de cette mobilisation ont été rappelées :

Mercredi 12 novembre, 18h, Ecole maternelle Victor Hugo 

  • Préparation de la journée du 20/11 avec parents et enseignants

Samedi 15 novembre à 14h, Place des Terreaux 

  • Manifestation pour l’arrêt des expulsions et pour un logement pour tous

Mercredi 19 novembre à 18h, rue Dunoir (devant la préfecture)

  • Rassemblement du collectif « Jamais sans toit », conférence de presse et réception d’une délégation à la préfecture

Jeudi 20 novembre

  • Journée internationale des Droits de l’Enfant, sensibilisation, rassemblements et occupations d’établissements scolaires

Dans le même temps, une pétition circulera pour exiger le respect de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, des logements décents et durables et des titres de séjour pour les familles dans le besoin.

Nous vous encourageons à signer cette pétition et à participer aux différentes actions. Il est important d’être nombreux pour se faire entendre et pousser les autorités à trouver une solution pérenne vis à vis de ces familles !

Collectif « Jamais sans toit », GS Victor Hugo, Lyon 1

 

Partager cet article

Repost 0
4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 10:02
SYNDICATS
CFDT/CFTC/CGT/FO Département du Rhône
CFDT/CFTC/CGT Grand Lyon

Métropole de Lyon :
Régression pour la population et le personnel !

Nous dénonçons les conditions de mise en place de la Métropole de Lyon.

Il est faux de dire que des négociations sont en cours : l’exécutif du Grand Lyon présente aux organisations syndicales des propositions qui ont déjà fait l’objet de communications auprès des cadres et des agents :

Ex : sur le temps de travail, rien n’est acté mais le Grand Lyon publie le 30 septembre un écrit intitulé « Cap sur la Métropole – retour sur l’intersyndicale du 29 septembre/ Temps de travail», où les propositions de l’administration sont présentées comme déjà actées et, lors d'une présentation à la salle 3000, les cadres du Département ont eu la même information.

Autre exemple : sur la Protection Sociale, 2 jours avant la réunion dite « de négociation » l’INTERNET du Département publiait déjà les informations sur la Prévoyance…

De qui se moque-t-on ?

Contrairement aux affirmations de l’exécutif de la future Métropole, rien n’est acté, ni négocié de la part de nos organisations syndicales. Elles n’ont rien validé et refusent de servir de caution à Gérard COLLOMB.

Que cherche le Président du Grand Lyon ? Le rapport de force ?

Les propositions faites par l’Administration sont inacceptables :

 

Temps de travail : un recul manifeste et une remise en cause des acquis :

  • actuellement, le personnel du Grand Lyon travaille 1 571 heures par an, a 27 jours de congés annuels et 3 jours du Président, avec possibilité de formule de travail sur 4 jours et récupération des heures supplémentaires effectuées.
  • les agents du Département travaillent 1 607 heures par an et, pour ceux qui ont choisi la formule 1A (5 jours à 7 h 45 et 5 jours par semaine), ont 34 jours de CA et 12 JRTT. Seule la formule 1C (7 heures de travail par jour, 5 jours par semaine) donne droit a 25 CA et 0 JRTT.

Ceci correspond à des avantages acquis collectivement de part et d'autre.

Les agents n’ont pas demandé la création de la Métropole

 

La formule de base proposée par la Métropole est 7H/jour et 25 Congés annuels (CA), ce qui correspond au minimum légal !

Les 2 autres formules proposées sont aussi sur la base de 25 CA et seront accordées exclusivement sous réserve de l’avis du chef de service.

La formule 3 proposée par la Métropole ressemble étrangement à la formule 1A du Département (5 jours à 7 h 45 et 5 jours par semaine) et donne droit à 25 CA et 22 RTT (1 JRTT étant consacré à la journée de solidarité, annualisée au Département)

ATTENTION : les congés maladie, les autorisations d’absence ne donnent pas droit à JRTT !

 

Fin de toute souplesse = absence de l’articulation vie privée/vie au travail

(par exemple : fin des formules 2A ou 2B permettant de travailler 4 jours par semaine).

 

Au département, fin des temps partiels pour les parents d'enfants jusqu'à 14 ans (à la Métropole, maintien de ce droit pour les parents d'enfants jusqu'à 3 ans = le minimum légal !)

 

Régime indemnitaire : dès janvier, une délibération sera prise sur le RI des nouveaux embauchés. Elle sera alignée sur le minimum légal. Alors qu'aujourd'hui, la Métropole refuse l'harmonisation par le haut des régimes indemnitaires. A terme, tous les agents verront leur RI tiré vers le bas. (*)

 

CASC/COS : le budget du COS sera peu revalorisé en 2015, alors que le nombre d'agents va doubler ! Que dire du mépris affiché pour la qualité de vie des agents sur le plan social et culturel ?

 

Sur le dispositif mobilité, le taux de réussite annoncé par le Grand Lyon (96%) dissimule la réalité mal vécue par les agents concernés : au 6 octobre, 65 agents non positionnés (qui ne savent pas où ils travailleront au 1er janvier), dont 21 pour le Nouveau Rhône et 41 pour la Métropole. Au 13 octobre, ils ne sont plus que 49, dont la plupart ont eu des propositions…

Aucun respect des délais annoncés, et surtout aucune considération pour ces personnes.

Comment les organisations syndicales peuvent-elles discuter avec un employeur qui ne respecte pas ses propres annonces ?

 

Sur les effectifs transférés, le Département parle de postes budgétés et le Grand Lyon annonce un transfert sur des postes payés. Compte tenu du nombre de postes vacants dans les 2 administrations, ce sont environ 700 postes qui disparaissent !

Comment les services de la future Métropole pourront-ils assurer leur mission de service public ?

 

Nous exigeons le maintien de tous les postes, de tous les services, de toutes les missions.

 

Vos représentants sont attendus le jeudi 6 novembre à 14 heures au Grand Lyon pour participer au groupe de travail "Temps de travail".

 

RIEN N'EST ARRÊTÉ, TOUT RESTE À NÉGOCIER

 

  • pour obtenir le maintien de nos acquis sur le temps de travail, le régime indemnitaire, la protection sociale, le respect des instances paritaires et des droits syndicaux…
  • pour défendre des conditions de travail qui nous permettent d’assurer les missions des services et la qualité du service rendu au public.

Pour faire entendre nos revendications, les organisations syndicales appellent l’ensemble du personnel à manifester le :

JEUDI 6 Novembre à partir de 13 H 30
sur le parvis de l’Hôtel Communautaire
20 rue du Lac, 69003 LYON

PARTICIPEZ NOMBREUX AU RASSEMBLEMENT

 

  •   Montrons que la métropole regardée par tous n’est pas celle décrite et présentée par Gérard Collomb.
  •  Montrons que c’est ensemble, et avec nous, agents de cette future collectivité, que les choses doivent se négocier.

Un préavis de grève reconductible sera déposé par l’ensemble de nos organisations syndicales.

 

=======================================================================

(*)                            De l’argent il y en a pour les élus, pas pour les agents :

(Source : La tribune de Lyon du 9 au 15 octobre)

 

Indemnité doublée !  Pour les conseillers communautaires actuels, la naissance de la Métropole va mettre du beurre dans les épinards. La loi prévoit qu'il est possible d'aligner les indemnités sur celles des conseillers généraux du Rhône.

L'indemnité des 165 conseillés de base, qui s'élève à 1200 euros par mois, pourrait être multipliée par un peu plus de deux pour atteindre environ 2500 euros.

Quant aux vice-présidents, ils pourraient toucher demain un peu plus de 3700 euros. Reste qu'au moment où la Métropole explique aux futurs ex-agents du Conseil Général que l'heure est aux économies, il sera difficile de se montrer trop généreux avec les élus. 

 

Octobre 2014

Partager cet article

Repost 0
Published by cgt vinatier - dans luttes 69
commenter cet article
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 09:14
manifestation le 16 octobre à 10h30 devant le siège du MEDEF
manifestation le 16 octobre à 10h30 devant le siège du MEDEF

Partager cet article

Repost 0
Published by cgt vinatier - dans luttes 69 austérité-économie
commenter cet article
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 08:41
 appel qui a été fait suite à la réunion des ASH du  7 octobre

Partager cet article

Repost 0
18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 13:13
élections fonctions publiques le 4 décembre 2014

Partager cet article

Repost 0
Published by cgt vinatier - dans santé action sociale luttes 69
commenter cet article
13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 07:25
Grève et manifestation le 15 mai 2014

Tous ensemble révoltons-nous !!!

Pour nos salaires, pour l’emploi, contre l’austérité

Elle ne touche que les travailleurs et leur famille !

Les actionnaires, le patronat, eux se régalent !

Public, Privé Unité !!!

Grève et manifestation le 15 mai 2014

« Compétitivité » « Responsabilité » « solidarité »….. de Pactes en pactes, le gouvernement organise l’austérité …

L’objectif reste celui de son prédécesseur : obéir aux injonctions de l’union Européenne dictées par les banques et les spéculateurs.

Résultat : ce sont toujours les mêmes qui vont payer l’addition:

Réduction des dépenses publiques : 50 Milliards d’économies : 23 sur la protection sociale dont 5 milliards directement sur l’hôpital: ce sont nos emplois, nos salaires, notre retraite…

  • Gel du point de la fonction publique annoncé jusqu’en 2017, après 4 années de diètes, idem dans le secteur privé, (CCn66, 51, CCU…)
  • Diminution des garanties collectives (statut et CCN), remise en cause des accords RTT…et les directeurs qui en redemandent
  • Dégradation constante des conditions de travail….précarité…
  • De partout, menace permanente contre les syndicats et les militants pour tenter de faire taire les résistances et tenter de bâillonné les salariés.

La seule réponse possible c’est la solidarité et la mobilisation car, pendant ce temps là :

  • Les dividendes continuent de croître auprès des actionnaires mais ça, on n’y touche pas…
  • Fortune de Mme Bettencourt : 17 000 siècles de SMIC et ils sont quelques-uns comme ça: on y touche pas…

Bien sûr que de l’argent il y en a…

… il faut aller le chercher là où il est !!!

Augmenter les salaires, créer de l’emploi, c’est relancer l’économie en redonnant du pouvoir d’achat aux salariés, à la population.

Exigeons une autre répartition des richesses

Soyons nombreuxdans la rue.

Le Jeudi 15 mai 2014

Grève et Manifestation

10 h 30 place Bellecour pour aller à la préfecture.

(1 h, 2 h, 3 h,…. Seul le temps non fait est décompté)

Exigeons :

-L’abandon du plan de 50 milliards d’euros d’économies dans les services publics dont 23 milliards sur la protection sociale, et 5 milliards directement au détriment de l’hôpital public. L’argent doit être pris sur les dividendes versés aux actionnaires (250 milliards en 2013) et non dans la poche de la population.

-L’abrogation de la loi HPST et l’arrêt immédiat de toutes les restructurations, délocalisations, etc…

-La reconnaissance des qualifications et l’amélioration des déroulements de carrière.

-Un grand service de santé et d’action sociale.

-De retrouverla dignité dans notre travail et nous revendiquons l’amélioration de nos conditions de travailqui sont infernales au quotidien. Nous revendiquons l’embauche de personnels supplémentaires dans toutes les catégories, la titularisation des contractuels.

Partager cet article

Repost 0
5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 08:50

Partager cet article

Repost 0
29 avril 2014 2 29 /04 /avril /2014 09:10

Partager cet article

Repost 0
Published by cgt vinatier - dans luttes 69 austérité-économie
commenter cet article
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 07:27
Toutes et tous dans l’action !!!  Grève unitaire le 18 mars 2014 (CGT, FSU, FO, Solidaires)

Toutes et tous dans l’action !!!

Grève unitaire le 18 mars 2014 (CGT, FSU, FO, Solidaires)

RDV 11 h aux Cordeliers

On se retrouve devant le syndicat à partir de 9 h 30 …

pour partir ensemble.

Sur le Vinatier Assemblée générale le jeudi 13 mars

Appel de la CGT et de FO

RDV de 14 h 30 à 15 h 30 au centre social.

L’heure d’info a été déposée par notre organisation, elle vous permet de quitter l’unité, le bureau, l’atelier en toute légalité après en avoir informé votre cadre de proximité, le service minimum doit être respecté mais les cadres et les équipes peuvent s’organiser pour une participation maximale.

Attention le 18 mars, la direction sur le Vinatier souhaite assigner massivement les personnels, bien au-delà des effectifs minimum reconnu (Comme dimanche et jours fériés).

Ils ont peur pour leur déménagement prévu le 18.

Pour contrer la direction il faut donc se déclarer en grève, (jusqu’à la dernière minute c’est possible) et surtout demander sa levée d’assignation…

Nous serons présents au local syndical dès 6h.

Plus il y aura d’agents qui demanderont la levée de leur assignation pour participer au mouvement…plus le rapport de force sera puissant…

Rappel vous pouvez faire 1 h, 2 h, 3 h, 4 h,… seul le temps non fait est décompté

Avant de partir pourquoi ne pas passer à la direction, nous y réfléchissons, d’où l’importance de venir au Vinatier et au local.

Il faut reprendre en main nos affaires, Salaire, Emplois, titularisations,….sécu, retraite… c’est indispensable !

Partager cet article

Repost 0
Published by cgt vinatier - dans luttes 69
commenter cet article

Présentation

  • : cgt vinatier
  • cgt vinatier
  • : Syndicat CGT VINATIER / TEL 04 37 91 53 19 / ADRESSE: CHS le Vinatier, 95 boulevard Pinel 69500 BRON / mail: lutterensemble.cgtvinatier@laposte.net / notre page Facebook https://www.facebook.com/cgtvinatier
  • Contact

 

Recherche

ACTUALITE

liens

   

Catégories

Ecouter radio canut en direct

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -