Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 13:43

dessin

 

Blanchisserie

La direction  annonce qu'une étude a été commandée ; elle comporte un diagnostic sur le bâtiment (solidité et durée de vie estimée) et un devis sur le coût des travaux de remise aux normes. Monsieur le directeur, rappelez-vous simplement que les personnels, dans leur ensemble, veulent une buanderie hospitalière pleine et entière, proche des services de soins et au plus près des patients.

 

Interventions techniques

Il y a une volonté d’améliorer la communication avec les services de soins. La direction nous dit qu’il y a eu 7 700 bons d’intervention depuis le 1er janvier, que seulement 69 n’ont pas été traités complètement. Quand monsieur Chambry parle de clients nous lui rappelons que l’hôpital n’est pas une entreprise, que tous les personnels n’ont qu’une mission : répondre aux besoins des patients. Et pour les services techniques leur mission est d’assurer un accueil de qualité …Oui, nous devons refuser le vocable de « client ».

 

Dysfonctionnements DAU

La carte réseau a pris la foudre trois fois de suite. Une protection efficace va être mise en place. Le retour à la normale est fait par téléphone. La CGT demande qu’un système de message préenregistré soit mis en place pour gagner du temps. Cela semble être possible d’après M. Barthélémy, directeur du service informatique.

 

Transports sanitaires

La direction indique que 99% des transports à la charge du Vinatier sont faits par nos ambulances. Dans certains cas (plusieurs transferts longue distance le même jour ou si les ambulanciers sont débordés pour les transports locaux) il peut être fait appel à des sociétés extérieures. Depuis le début de l'année 6 000 € ont été dépensés pour ce budget. La direction nous indique qu’il n’est pas envisagé de passer au privé les transports des patients…Nous avons demandé que cela soit marqué très clairement dans le PV du CTE. Pour la CGT la question des transports longues distances reste à traiter ainsi que le renfort de l’équipe ambulancière qui ne peut être qu’à l’ordre du jour.

 

Cafétéria du Centre social

Elle sera transférée dans le bâtiment 308 (actuellement BSI, PPS, DSSI, DRH et Formation) en 2014. La CGT demande que le nouveau projet intègre du personnel soignant (comme cela était le cas il y a de nombreuses années et comme c'est le cas dans de nombreux hôpitaux psychiatriques – St Jean de Dieu par exemple). Un véritable travail doit  être fait dans ce sens, cela nous semble essentiel.

 

PUP

Le projet Plan Urbanisme et Paysage est présenté. Il s'agit d'un schéma de la réorganisation du Vinatier, de l'implantation de nouveaux bâtiments et de la nouvelle destination des anciens (voire la démolition pour certains). Ce plan est consultable au local.

 

 

 

Clés des chariots de médicaments

Le directeur des soins indique que les services seront prochainement équipés de chariots de médicaments fermant à clef. Chaque personne habilitée à la délivrance des médicaments (infirmiers et cadres) aura une clé personnelle. En cas de perte la direction a l'intention de facturer la clef 5,07€.

La CGT s'oppose à cette mesure sensée « responsabiliser » le personnel. Jusqu'à présent les clefs perdues ne se facturaient pas, il n'y a pas de raisons que cela change.

 

Caméras de Revol

Ces caméras sont équipées d'une carte mémoire. Elles ne sont relevées pour visionnage que si un événement indésirable a été enregistré. Le directeur de l’établissement ou le directeur du PPS sont les personnes qui regardent les enregistrements. Les données sont écrasées au bout de dix jours, comme pour les autres caméras installées sur le site. Pour la direction l'installation de ces 5 caméras est considérée comme une simple extension du système global, un simple signalement au Dr Marescaux (DIM) a été fait. Elles seront enlevées dès la fin de l'enquête (avant la fin du mois). La direction a choisi de ne pas informer le personnel, ni les instances pour pouvoir attraper le rôdeur.

Nous disons que même si un directeur d'établissement a un pouvoir de police à l'intérieur de l'établissement il n'a pas à se substituer à la Police pour autant. Sa mission est d'abord de protéger son personnel pour que celui-ci assure les soins. En ne faisant pas cela et en ne prévenant ni le personnel ni les instances représentatives (CHSCT et CTE) le directeur a eu une démarche inadaptée et non professionnelle…

La médecine du travail précise que plusieurs soignants lui ont confié que s'ils avaient été informés de la présence de caméras ils auraient été rassurés.

Oui, monsieur le directeur, respecter les règles c’est aussi amener de la confiance et en l’occurrence  cela n’a pas été du tout le cas.

 

CRESOP

Nous avons interrogé la direction sur le Cresop créé par le Pr D'Amato dans le pôle Est  et le Centre de Réhabilitation (en extra-muros) créé par le Pr Franck dans le pôle Centre. Nous étions inquiets. La  direction se veut rassurante en précisant que ce sera l'occasion de développer une activité complémentaire. Le tout dans le but de développer une synergie entre les deux pôles pour que le Vinatier soit leader dans le domaine de la réhabilitation.

En entendant ça Freud et d'autres psychiatres doivent se retourner dans leurs tombes car le projet introduit la dimension génétique…Nous sommes toujours très inquiets.

 

Formation continue et frais

Nous demandons que les agents puissent bénéficier d’un chèque restaurant pour toute formation ayant lieu dans la Courly. La direction, après débat, ne ferme pas totalement la porte.

Par ailleurs la DRH nous annonce qu'elle mettra prochainement en place un système qui évitera à l'agent d'avoir à faire l'avance des frais quand les formations ont lieu à Paris ou dans une ville éloignée et durent plusieurs jours ce qui nécessite des frais d'hôtel…ce sera une bonne chose.

Un projet sera présenté au CTE de décembre.

Nous sommes tout à fait d'accord avec la proposition de la direction. Elle contribue à favoriser l'égalité d'accès à la formation.

 

 

UMA

Les 4 syndicats sont d’accord pour dire non aux 12h. Et notre position n'est pas seulement dogmatique (rappelons qu'à l'origine du syndicalisme il y a la lutte pour la suppression de la journée de 12h et l'obtention de la journée de 8h) mais aussi statistique (les chiffres des études sur l'impact du travail en douze heures nous donnent beaucoup de raisons d'être contre).

La direction indique que les statistiques sur trois ans montrent des pics d'affluence se situant entre 12H et 15h 30, et que les relèves (souvent longues à l'UMA) augmentent l'attente des patients, font monter la tension, créant ainsi des problèmes. D'où l'intérêt des 12H qui supprimeraient le temps de relève de la mi-journée. Ah les statistiques, quelle belle invention ! 

La direction indique aussi que le fait de rajouter des lits ne crée pas «  d'appel d'air ». C’est drôle le directeur, lui, comparait les lits à des places de parking. « Plus on crée de places de parking et plus il y a de voitures! » nous disait-il il y a quelques mois lors d'une action avec le personnel à la CME.

Au-delà des 12h les personnels de l’UMA disent non à l’arbitraire concernant l’organisation du travail à l’UMA. Ils veulent être écoutés et surtout ne pas être des pions.

 

Crèche

Modification du règlement intérieur. Il s'agit de modifications mineures à apporter suite au contrôle de la CAF cet été. La DRH rappelle que les couches et le lait infantile sont compris dans les tarifs. Pour trouver des places supplémentaires pour les enfants du personnel la convention avec l'hôpital Desgenettes sera revue à la baisse. Actuellement 10 places leurs sont réservées, il n'y en aura plus que 5 à partir de janvier (Les enfants seront bien sûr accueillis jusqu'en juin). Idem pour les HCL qui passeraient de 10 à 5 places.

1 place de plus permet d'accueillir 2 enfants supplémentaires quand les parents travaillent en équipe.

A terme ce sont donc 20 enfants des personnels du Vinatier qui pourront être accueillis (en plus des 113 accueillis actuellement-sur 137) en septembre 2013.

 

Prime de service

L’acompte sera toujours versé sur la paye d'octobre. Par contre le jour de carence sur chaque arrêt maladie aura un impact sur la prime de service. Même si ce jour n'est pas payé il est considéré comme un jour de maladie et diminue donc la prime de 1/140ème comme les autres jours d'absence.

La CGT rappelle son opposition au jour de carence et rappelle les revendications qu'elle porte sur la prime de service.

1- Les jours de grève ne doivent pas être décomptés comme des jours d'absences. Un accord au CTE de décembre 2011 stipule que les heures de grèves en dessous de 8 heures ne sont pas décomptées sur la prime, pourquoi pas toutes les heures ?

2- Une franchise de 7 jours d'absence doit être instaurée (c'est seulement à partir du 8ème jour que les absences seraient décomptées). Il faut absolument obtenir cette franchise qui serait sociale et humaine.

Après débat une proposition se fait de réduire « l'effet de seuil » sur la troisième répartition en le portant à 3 jours u lieu de 1, ce qui limiterait l'impact financier d'un arrêt maladie de deux jours, par exemple. Ce problème sera revu au CTE de décembre, donc à suivre.

 

Effectifs

La DRH nous remet un document qui mentionne les effectifs de l'hôpital fin septembre. Il y a actuellement un total de 2 429 ETP.

Bron, le 23 10 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by cgt vinatier - dans instances
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : cgt vinatier
  • cgt vinatier
  • : Syndicat CGT VINATIER / TEL 04 37 91 53 19 / ADRESSE: CHS le Vinatier, 95 boulevard Pinel 69500 BRON / mail: lutterensemble.cgtvinatier@laposte.net / notre page Facebook https://www.facebook.com/cgtvinatier
  • Contact

 

Recherche

ACTUALITE

liens

   

Catégories

Ecouter radio canut en direct

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -