Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 07:49

Suivi budgétaire de l’EPRD (état prévisionnel des recettes et des dépenses) à fin juin.

900 000€ d’économies sont demandés aux 10 pôles pour 2014. Le résultat prévisionnel s’établirait à 3,7 millions d’€ d’excédents. Un excédent qui coûte cher au personnel en conditions de travail, il n’est pas admissible ; c’est en effet le résultat de remplacements qui ne sont pas effectués, de recrutements qui ne sont pas faits, de l’entretien qui est négligé, etc, etc…3,7 millions représentent 82 postes (cotisations sociales comprises), imaginons le bol d’air que cela représenterait dans les services.

La réalité : les personnels ont subi en 2013 et subissent encore en 2014 des économies budgétaires qui les amènent à ne plus pouvoir exercer dans de bonnes conditions. Dans les services de soins, dans les ateliers, dans les bureaux c’est la galère et les répercussions sont directes pour les patients. La construction des bâtiments pour les 3 pôles de psychiatrie adulte a été payée cash : il y a eu la fermeture de 40 lits et la suppression de 30 postes d’IDE.

Les énormes et incessants problèmes rencontrés à l’UMA sont révélateurs de la dégradation de la prise en charge des patients (en extra comme en intra).

Cette situation n’est pas acceptable. Ainsi nous lançons un appel à la grève le 16 octobre 2014. Ce jour-là il y a grève dans tous les hôpitaux.

Bilan de fonctionnement de l’UMA : Cela répond à une question posée par la CGT.

Nous avons déjà fait des interventions sur ce sujet lors du précédent CTE. La situation d’engorgement que connaît l’UMA (l’ouverture de l’UHCD est bien sûr positive mais ne permet pas de répondre aux besoins) est liée à la fermeture des lits de psychiatrie, au manque de moyens qui ne permettent pas d’assumer et de développer la prise en charge en extra muros, au Vinatier, sur la région et sur l’ensemble du pays. C’est le résultat d’une politique nationale de réduction des coûts qu’il faut combattre. Le 16 octobre nous appelons les personnels à faire grève !

L’hôpital vitrine, le bon élève félicité par l’ARS pendant que les équipes souffrent : ça suffit !!

Ce n’est pas comme cela que nous voulons travailler. Les personnels ne cessent de nous questionner : quel est le sens de notre travail aujourd’hui ?

L’activité de l’UMA est présentée par l’encadrement avec le Dr Gilloux. Ils nous font part des problèmes de transmissions, il y a des pertes d’information à cause des relèves « tuilées ». Problème également quand il y a plus de 20 patients (rappelons que l’UMA a seulement 11 lits et que les autres patients dorment sur des couchettes ou des lits de camp) : l’effectif IDE de trois n’est pas suffisant. Un infirmier est à la régulation et deux autres doivent gérer les patients. Le Dr Gilloux a osé réclamer un poste de plus ce qui a mis en fureur le directeur.

Son attitude est grave à l’égard des personnels et des patients, elle n’est pas tolérable. Nous avons également réclamé au directeur de renforcer les équipes pour le mois d’octobre (les statistiques font ressortir un pic d’activité chaque année en octobre. Le directeur a fait la gueule, il tient à son excédent).

Projet de la FERME :

Le programme est toujours de qualité ; l’équipe de la FERME fait du bon travail. Par contre dans les services de soins les infirmiers et les aides soignants, faute de personnel ne peuvent pas emmener les patients aux différentes manifestations. C’est bien dommage, le manque d’effectifs c’est aussi des activités proposées aux patients qui ne peuvent se faire.

Avance d’argent :

Il est urgent de trouver une solution, les sorties et activités pour les patients deviennent de plus en plus difficiles à réaliser. La direction est en train de chercher une solution. Espérons qu’elle arrivera bientôt. Devoir avancer de l’argent et ne pas se faire rembourser dans des délais courts n’est pas normal. Nous demandons à la direction de s’occuper de ce problème très concret plutôt que de « chercher des poux dans la tête» aux personnels.

Service social du personnel :

La question avait été traitée lors du dernier CTE. Nous réaffirmons que le respect et l’indépendance du service social du personnel doivent être un impératif. La direction ne doit pas avoir accès à l’agenda du service social et aux prises de rendez-vous nominatives. Le service social doit garder la garantie de confidentialité pour le personnel, c’est une question d’éthique, nous serons intraitables sur le sujet.

SSR :

Cet été trop souvent une IDE seule le matin. Le service minimum doit être de 2 IDE par équipe. Beaucoup de soins le matin. Les intérimaires changent trop souvent, perte de temps pour présentation du service, il faut essayer de les fidéliser. Mais l’avancée concrète serait une augmentation d’effectif statutaire. Nous rappelons que s’il y a changement de planning celui-ci doit être discuté, proposé, pas imposé.

ASH : la galère !

Pour les personnels ASH c’est la galère de partout, dans les nouveaux bâtiments c’est exceptionnel (et pas que là) et c’est sûr, ça ne peut plus continuer ainsi…Monsieur le directeur, et votre excédent ?

Tous les ASH doivent se mobiliser, se faire entendre et dire à la direction : « ça suffit ! Nous ne sommes pas des objets d’expérience ! Nous voulons travailler dans de bonnes conditions ! »

C’est pourquoi nous appelons tous les ASH à venir

au local CGT, dans la grande salle,

Le mardi 7 octobre 2014 de 14h à 15h sur heure d’info.

Buanderie :

Deux directeurs, deux décisions. Une buanderie qui ferme : celle du Vinatier. Une qui s’agrandit : celle d’Albigny. Il se dit d’ailleurs qu’ils seraient intéressés par du matériel.

La fermeture de notre blanchisserie de site va avoir un impact sur toutes nos conditions de travail dans les unités, sur nos vêtements professionnels. Monsieur le directeur votre décision aura de lourdes conséquences et nous ne l’oublierons pas.

MAS :

L’équipe se mobilise sans relâche pour avoir des conditions de travail décentes, pour pouvoir mener des activités avec les résidents. Cela a porté ses fruits : il y a eu des embauches.

Mais pour nous la direction doit cesser d’organiser le turnover des contractuels. La précarité n’est pas une bonne solution. La solution : des effectifs conséquents et stables.

Jardin floral :

Rien de nouveau, la direction maintient la sous-traitance, malgré le coût important de celle-ci. La direction indique qu’elle n’envisage pas de recrutement, elle a même refusé le redéploiement de certains personnels de la buanderie sur le jardin floral. Pour la CGT le renforcement de cette équipe est plus que nécessaire, c’est une question de dimension du parc, d’aménagements à réaliser, d’entretien…

Précarité :

C’est un fléau pour nos vies, pour l’établissement, pour les patients. La CGT combat la précarité dans cet établissement depuis des années et des années et obtient des résultats : 11% de CDD en 2009 (249 ETP), seulement 6% en 2014 (149 ETP). Mais c’est une lutte de tous les jours qui ne doit jamais être abandonnée ; n’hésitez pas à venir nous trouver, notre objectif et notre seul but c’est, à terme, d’obtenir la stagiairisation la titularisation de tous les contractuels.

6% de CDD dans l’établissement c’est encore beaucoup mais nos luttes ont payé, surtout au regard de la situation d’autres établissements (35%, voire plus). Ne nous contentons pas de cela, descendons encore le pourcentage. C’est tous ensemble que nous pourrons l’obtenir.

La bataille pour l’emploi et contre la précarité c’est la lutte de toute la CGT, elle ne s’arrête jamais. Si vous êtes en difficulté, si vous vous posez des questions, interpellez-nous.

La der :

Le directeur a comme projet de transférer les organisations syndicales dans les locaux de l’ancienne morgue. Au-delà du symbolique pour la CGT il n’en est pas question !

Un moyen de soutenir vos syndicats sera de voter massivement le 4 décembre à l’occasion des élections professionnelles et de dire ainsi au directeur que vous tenez à ce que les représentants du personnel, qui sont à vos côtés toute l’année, soient respectés.

Le 16 octobre grève et manifestation,

A Lyon, du MEDEF à l’ARS

Dès à présent organisez-vous !

  • Salaires bloqués,

  • Emplois supprimés,

  • Personnels méprisés…

CTE du 11 septembre 2014 – Compte rendu

p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 0); line-height: 120%; widows: 2; orphans: 2; }p.western { font-family: "Times New Roman",serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "Times New Roman",serif; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "Times New Roman",serif; font-size: 12pt; }a:link { color: rgb(0, 0, 255); }

Tous ensembles, par la lutte, par la grève,

Imposons des négociations sur nos revendications !

Partager cet article

Repost 0
Published by cgt vinatier - dans vinatier instances
commenter cet article

commentaires

voyance mail gratuite 30/08/2016 13:43

Merci pour cet article très complet encore une fois.

Présentation

  • : cgt vinatier
  • cgt vinatier
  • : Syndicat CGT VINATIER / TEL 04 37 91 53 19 / ADRESSE: CHS le Vinatier, 95 boulevard Pinel 69500 BRON / mail: lutterensemble.cgtvinatier@laposte.net / notre page Facebook https://www.facebook.com/cgtvinatier
  • Contact

 

Recherche

ACTUALITE

liens

   

Catégories

Ecouter radio canut en direct

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -